La Cellulite n’est pas une fatalité !

Les Solutions existent

 

Soins Anti-Cellulite

Sans être reconnue comme une maladie, la Cellulite est considérée par les femmes, comme un véritable problème,  avec des conséquences à plusieurs niveaux. Au delà des effets inesthétiques, les études ont prouvé que la Cellulite est très souvent la conséquence de dysfonctionnements internes.

La Cellulite mérite d’être traitée avec le plus grand sérieux
dans le cadre d’une prise en charge globale et cohérente.

Conseil anti-cellulite

Les graisses emprisonnées dans les tissus et les rétentions d’eau associées,  forment la Cellulite. Aucun régime n’en vient à bout…
Même après une liposuccion, les graisses superficielles restent souvent présentes.

L’action ciblée du Lipomassage sur Cellu M6 permet de redonner à la peau une Souplesse et une Densité indispensable à sa Beauté.
Les micro-vaisseaux sont libérés et les circulations réactivées, estompant, du même coup, les effets de la Cellulite. Les stases disparaissant, votre silhouette s’affine et vous perdez  rapidement 1 à 2 tailles de vêtement.
La »peau d’orange » s’estompe progressivement et vous vous sentez bien dans Votre Silhouette, en accord avec vous-même

Pourquoi la « Peau d’Orange »? et pourquoi pas les Hommes ? !!!

Une petite explication de mécanique s’impose. La Peau des femmes contient des cloisons formées par les Septa (sorte de haubans) ils relient les couches profondes et superficielles de la Peau. Schématiquement, chez la Femme ces Septa sont « verticaux » (voir illustration).La Cellulite

Lorsque les adipocytes (cellules graisseuses) se gonflent, elles tirent sur les septa qui eux-même tirent « verticalement » sur la surface (l’Épiderme), et TOC !… un « trou » apparaît. Ainsi des milliers de dépressions forment la « Peau d’orange ». Plus les adipocytes se multiplient et « gonflent » plus les dépressions cutanées sont importantes… En débloquant cette situation, notamment par le Lipomassage sur Cellu M6, les septa sont relâchés et la « peau d’orange » disparaît CQFD.

Schématiquement toujours, chez l’Homme les septa sont obliques, mécaniquement la force appliquée aux septa lorsque les adipocytes grossissent n’est pas suffisante pour créer une dépression en surface… et donc pas de « peau d’orange »… cela ne signifie pas que la cellulite des Hommes n’existe pas.

Comment réagir contre la Cellulite ?

  1. Dès le début de l’installation des capitons, il faut destocker les graisses qui s’installent, relancer la micro-circulation et adapter les bons comportements alimentaires . SUIVRE NOS CONSEILS ANTI-CELLULITE
  2. Si la cellulite est installée depuis quelques années mais qu’elle encore souple au pincement et ne procure pas de douleur, vous pouvez agir efficacement grâce au Lipomassage sur Cellu M6, pour destocker les graisses et Lisser la peau, faire un peu d’exercices drainants et adopter un comportement alimentaire adapté. Voir nos conseils
  3. Si la cellulite est installée depuis de nombreuses années et qu’elle est dure au toucher avec des douleurs au pincement, les soins seront plus longs, mais il est encore possible d’améliorer la situation. Notre équipement de Cryolipolyse dispose d’un programme défibrosant qui agit directement sur la cellulite indurée. Contactez-nous pour un bilan.

Nous disposons de plusieurs techniques de soins du tissus cutané, nous avons la solution qui vous convient… Contactez-nous au 01 39 89 38 13

Déterminez votre type de Cellulite

En prenant RDV pour un Bilan Cellulite Gratuit Tel. 01 39 89 38 13

ou en répondant au questionnaire ci-desous

Voir le Tarif des séances d’Endermologie anti-cellulite

Conditions tarifaires et modes de règlement adaptés. info au 01 39 89 38 13

Déterminez votre type de cellulite
Répondez aux questions suivantes comptabilisez le nombre de A, B et C selon vos réponses.

  1. Quel est votre âge :
    • moins de 30 ans (A)
    • entre 30 et 50 ans (B)
    • plus de 50 ans (C)
  2. Dans votre famille, avez-vous déjà entendu d’autres femmes se plaindre :
    • de gonflements des jambes (A)
    • d’excès de poids (B)
    • de cellulite « indélogeable » (C)
  3. Votre cellulite est-elle présente :
    • de façon diffuse sur les hanches ou les jambes (A)
    • sur une seule région de votre corps (hanches ou face interne des genoux par exemple) (B)
  4. Avez-vous un excès de poids par rapport au poids où vous vous sentez en forme ?
    • Oui, mais variable d’une semaine à l’autre (A)
    • Oui mais variable d’un âge à l’autre (adolescence, grossesse, ménopause) (B)
    • Oui mais toujours stable ou croissant (C)
  5. Souffrez-vous parfois :
    • de sensation de gonflement des chevilles (A)
    • de jambes lourdes (B)
    • de douleurs au pincement de la peau des jambes (C)
  6. Avez-vous constaté l’apparition :
    • de veinules visibles sur vos jambes (A)
    • de bourrelets graisseux (B)
    • de zones indurées dans la moitié inférieure du corps par rapport à la moitié supérieure (=C)
  7. Vous estimez avoir de la cellulite depuis :
    • moins de 1 an (A)
    • 1 à 5 ans (B)
    • plus de 5 ans (C)
  8. Dans votre régime alimentaire, vous avez une préférence :
    • pour les aliments salés (B)
    • les aliments gras (B)
    • les aliments sucrés (C)
  9. Dans la répartition de votre alimentation, vous mangez surtout :
    • Le matin (A)
    • le soir (B)
    • entre les repas (C)

10. En terme d’activité physique :

  • Vous ne pratiquez aucune activité d’endurance (B)
  • Vous ne pratiquez aucune activité entraînant une sudation (A)
  • Vous pratiquez moins de 1 heure de marche par jour (C)
  1. Votre poids peut-il varier de 1 à 3 kilos en moins d’une heure ?
    • Oui (A)
  2. Si vous portez des chaussettes, laissent-elles une empreinte sur votre peau ?
    • Oui (A)
  3. Vos règles sont-elles extrêmement abondantes ou irrégulières ?
    • Oui (A)
  4. Ressentez-vous des douleurs au niveau du bassin pendant les règles ?
    • Oui (A)
  5. Avez-vous souvent des bleus au niveau des jambes, même pour un choc minime ?
    • Oui (A)
  6. Avez-vous des fringales dans la journée ?
    • Oui (B)
  7. Lorsque vous êtes contrariée, mangez-vous plus que d’habitude ?
    • Oui (B)
  8. Avez-vous déjà grossi après avoir pris la pilule ou un traitement hormonal ?
    • Oui (B)
  9. Avez-vous tendance à avoir des malaises ou des coups de fatigue brutaux dans la journée
    • Oui (C)
  10. Si vous faites un régime draconien, maigrissez-vous du haut et rarement du bas
    • Oui (C)

Interprétation des résultats :

Si vous avez une nette majorité du nombre de A, B ou C, vous avez un seul type de cellulite

  • A cellulite avec rétention d’eau
  • B cellulite adipeuse
  • C cellulite fibreuse

Si vous avez un nombre à peu près équivalent de deux lettres, vous avez une cellulite mixte, les plus fréquentes étant la cellulite adipeuse avec rétention d’eau (nombre à peu près égal de A et de B) et la cellulite adipo-fibreuse (nombre à peu près égal de B et de C).